Un lundi de pâques bien arrosé

Un lundi de pâques bien arrosé

Aquarelles Raymond Jusdowiak, collection Henri Dudzinski

UN LUNDI DE PÂQUES BIEN ARROSÉ

Chez eux, Mamie et Papi s’appellent Babcia et Dziadzia (prononcez “Babtchia et Djadja”). Le dimanche de Pâques, comme vos enfants, ils cherchent les oeufs dans le jardin mais le lundi, ils se jettent de l’eau au visage, comme le font les enfants de Pologne. C’est le Smigus Dyngus !

 

Ils s’appellent Paul, Lison, Julie ou Romane, ils n’ont jamais mis les pieds en Pologne et pourtant ils continuent de perpétrer ces traditions, d’utiliser ces mots, de goûter ces saveurs que leurs grands-parents, leurs arrières-grands-parents ont apporté de chez eux quand ils sont arrivés de Pologne pour s’installer à Lens, à Harnes ou à Méricourt, et travailler dans les mines.

 

Pour la communauté polonaise, les fêtes de Pâques sont plus importantes que Noël. Pâques, dans la religion catholique, c’est la résurrection, le renouveau, la renaissance. Les oeufs en sont le symbole, comme l’eau est celui de la vie. Alors, dans les familles d’origine polonaise, on peint les oeufs à la main, les Pisankis, on se les offre, on se retrouve en famille le dimanche de Pâques pour un petit-déjeuner gargantuesque et le lundi est “mouillé” : on s’arrose joyeusement parfois copieusement, au réveil, en criant “Smigus Dyngus !” pour se protéger, se porter chance.

EN PRATIQUE

Jeudi 16 mai 2019 : soirée polonaise au restaurant Al’Fosse 7 à Avion avec extraits du spectacle « Stanis le Polak »

Réservations au 03 21 43 06 98

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *