Destination terrils

Destination terrils

Destination terrils

Il suffisait d'y croire

Francis Maréchal, Président du CPIE* Chaîne des Terrils, nous raconte comment est née l’association.

Vous faites partie de ceux qui, les premiers, ont pris conscience de la nécessité de protéger et de valoriser les terrils. Comment est née l’idée de créer la Chaîne des Terrils, qui fête cette année ses 30 ans ?

Dans les dernières années de fonctionnement des sites miniers l’on ressentait une volonté de gommer les traces de l’exploitation charbonnière qui marquaient le paysage. Des terrils aux chevalements, des vestiges disparaissaient. Avant même la fermeture, dès les années 80, nous avons été plusieurs, passionnés de nature et de patrimoine, à nous mobiliser avec la volonté de préserver les terrils et les carreaux de fosse.

Au-delà de la préservation, quelles étaient vos ambitions ?

A l’époque, la majorité des sorties nature organisées avaient lieu un peu partout sauf chez nous, au cœur du Bassin minier. C’est donc avec l’ambition de redonner une certaine estime de soi au territoire et de fédérer les habitants autour d’un projet commun, qu’a été lancé le premier festival des Gohelliades. Cet événement annuel porté par la commune de Loos-en-Gohelle, propose depuis 1984 un programme d’animations culturelles : expositions, soirée ciné, salon, rallye familiale…

Le ton est alors donné ! Le projet fou de créer une association ayant pour objectifs de préserver et valoriser ces reliefs de l’exploitation charbonnière que sont les terrils prend forme et se concrétise en 1989. La Chaîne des Terrils née et à travers elle, la volonté de mettre en valeur l’héritage de nos mineurs et le souhait d’une appropriation par l’ensemble des communes du Bassin minier.

Finalement, ce qui devait être une initiative locale est devenu un véritable projet de territoire qui s’étend aujourd’hui sur l’ensemble du Bassin minier au delà même des frontières ?

30 ans après, l’association regroupe une équipe de professionnels (animateurs du Développement Durable, naturalistes) et de bénévoles toujours plus nombreux, toujours aussi passionnés. Chaque année, cela représente plus d’une centaine de sorties proposées au grand public par une trentaine de Guides Nature et Patrimoine Volontaires.

Et pour aller plus loin, le CPIE Chaîne des terrils porte depuis 2018, un projet européen (INTERREG V) intitulé “Destination Terrils”, qui vise à développer un tourisme durable et raisonné sur les terrils de l’arc minier franco-wallon.

* Label national « Centre permanent d’Initiatives pour l’Environnement »

EN PRATIQUE

CPIE – Chaîne des Terrils

Base 11/19 (rue de Bourgogne) à Loos-en-Gohelle

www.chainedesterrils.eu03 21 28 17 28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *